Noires comme un puits ou l'on se noie
Je rends grâce aux dieux, quels qu’ils soient
Pour mon âme invincible et fière
Dans de cruelles circonstances
Je n’ai ni gémi ni pleuré
Meurtri par cette existence
Je suis debout, bien que blessé
En ce lieu de colère et de pleurs
Se profile l’ombre de la mort
Je ne sais ce que me réserve le sort
Mais je suis, et je resterai sans peur
Aussi étroit soit le chemin
Nombreux, les châtiments infâmes
Je suis le maitre de mon destin
Je suis le capitaine de mon âme.
William Ernest Hanley (1843-1903)
  • Le voyage dans la douleur.
Tu embarque dans un paquebot de solitude avec
un ticket de première classe et  une valise à
quatre nœuds<paquetage>  pour apprendre la
patience, le temps et sa lenteur.